Mon année de formation « coupe-couture initiation » aux CMA #2

Cours municipaux d'adultes - CMA Coupe couture initiation - onsundaymorningsPour les curieux, je vous propose ici un compte rendu du contenu du cours annuel « coupe-couture initiation ».

Premier vêtement à l’étude : la jupe !

Nous avons consacré les premières semaines de cours à tracer notre « base de jupe » à nos propres mensurations.

Partis d’une feuille blanche, nous avons suivi studieusement les instructions de nos polycopiés de cours et les précieux conseils d’Olga, toujours là pour nous aider si besoin. Au fur et à mesure de l’avancement de notre construction, nous nous sommes familiarisés avec notre règle japonaise et notre perroquet.

Une fois la toile validée par le professeur, nous avons recopié notre base de jupe sur rhodoïd (feuille de plastique transparent) afin de pouvoir l’utiliser à volonté (pour développer différents modèles de jupe) sans l’abîmer.

Olga a sélectionné 3 modèles de jupes pour tenter de satisfaire les envies variées des unes et des autres :

  • une jupe à plis d’inspiration Burberry (poche dans la couture),
  • une jupe-short taille basse inspirée par Isabelle Marant (poches italiennes), finalement simplifiée en jupe courte taille basse,
  • une jupe trapèze d’inspiration Louis Vuitton (poche plaquée).

Cours municipaux d'adultes - CMA Coupe couture initiation - onsundaymornings

Olga a expliqué pour chacun des modèles les évasements nécessaires. Selon les modèles, nous avons procédé par pivotement ou par découpage.

Chaque jupe comportant des poches différentes, nous avons également appris a patronner et à monter : les poches dans la couture, les poches italiennes et les poches plaquées.

Une fois le tracé de notre modèle terminé, nous avons coupé nos différentes pièces dans de la toile à patron et procédé au montage de nos jupes, sous les directives de notre professeure.

Au départ, mon choix c’était porté sur la jupe Isabelle Marant, mais à l’essayage de ma toile, je n’étais vraiment pas convainque par cette taille basse. J’ai donc préféré modifier le modèle en remontant la taille et en ajoutant des plis plats sur le devant.

Bon pour être tout à fait honnête, en voyant que le modèle ne convenait pas à ma morphologie, j’ai eu envie de patronner la jupe tulipe à plis plats Zara que portait une camarade. Après 2m de toile à patrons et 4 toiles différentes, j’ai compris qu’on ne s’improvisait pas modéliste après 2 mois de cours de patronage …

Bref, cet échec cuisant m’a un temps complètement frustrée.
Mais j’avais tellement hâte d’en finir avec la jupe pour m’attaquer au chemisier que je me suis remotivée pour coudre ma jupe dans mon tissu définitif : un jacquard Bennytex.

Fin du chapitre de la jupe.
Si je vous dis que la jupe nous a occupé jusqu’au mois de mars, vous me croyez ?

Deuxième vêtement à l’étude : le corsage

Au mois d’avril, nous avons enfin attaqué la construction de notre « base de corsage » !

Si la jupe avait semblé difficile à certaines, que dire du corsage ! C’est une autre paire de manches … Mais je suis ultra motivée !

D’ailleurs, en parlant de motivation, il est bien loin le temps des premiers cours, à l’automne, où nous étions réunies au grand complet (17). L’hiver et la base de jupe ont du jouer sur le moral de certaines puisque nous sommes plus que 10 élèves.

Même principe que pour la jupe, partis d’une feuille blanche, nous procédons à la construction de notre base de corsage armés de nos règles japonaises, équerres, perroquets et .. calculatrices !
Nous rigolons autour de la table à la lecture de certaines instructions du manuel ESMOD (Devenir Modéliste : Vêtements féminins tome 1 – Editions ESMOD) ,  telles que :
DD1 = (1/3 de la 1/2 encolure) + son 1/6

Olga prend le soin de nous faire l’explication des instructions pour que l’on puisse avancer sans trop de difficultés dans nos tracés.

Il est temps de reporter notre tracé sur toile pour valider notre base de corsage, véritable moulage de notre corps. Coup de chance pour moi, tout tombe parfaitement, aucun ajustement/modification à prévoir.
Je peux donc recopier ma base de corsage sur rhodoïd ! Oh joie !

Les semaines suivantes, nous travaillons sur l’élaboration des modèles avec, au choix :

  • un chemisier blousant (avec patte de boutonnage invisible) d’inspiration Elie Saab,
  • une veste manches raglan inspirée par Armani.

Olga nous explique les évasements et passages de pinces à effectuer pour chaque modèle.

Nous apprenons à dessiner les manches classiques et raglan (vraiment pas évident !) ainsi que les cols avec pied de col rapporté. Beaucoup de choses à apprendre mais le temps file …

Voyant la fin du cours arriver sans que l’on puisse aborder le chapitre du pantalon, Olga nous propose de se concentrer sur un certain nombre de pièces d’études de notre choix :

  • la construction des découpes princesses
  • la construction des mancherons
  • la construction d’une robe type Courrèges
  • le montage d’un col à pied de col rapporté
  • le montage de la poche passepoilée double

Et c’est déjà la fin de l’année …
Le cours s’achève donc sans que l’on ait pu aborder la construction de la base de pantalon, déception !

So.

6 Comments on Mon année de formation « coupe-couture initiation » aux CMA #2

  1. clara
    9 octobre 2015 at 10 h 08 min (2 années ago)

    Ca donne vraiment envie !!! Qd tu as un patron, mais que tu n’aimes pas les manches, que tu les decouds, que tu aimerais bien en faire d’autres à ton gout, mais que tu ne sais pas construire une manche, et que ton projet reste dans un coin pdt des semaines …. Je me dis que je croise vraiment les doigts pr etre prise et enfin commencer le cours !!!

    Répondre
    • So
      9 octobre 2015 at 10 h 12 min (2 années ago)

      Je croise les doigts ! N’hésite pas à appeler l’école où tu as passer les tests (saint merri ?!) pour obtenir le résultat. L’année dernière, ils ont oublié de nous envoyer la réponse par mail. Mais ils avaient affiché la liste des candidats retenus sur la porte d’entrée 😉

      Répondre
      • agnieszka
        12 octobre 2015 at 23 h 35 min (2 années ago)

        Bonsoir,

        Toujours pas de rèponse de leur part. SAvez-vous ou trouver le rèsultat du test et evaluation à l’orale ? Il y en a dèjà? A l’école maternelle ou on a passé le test ? Merci de votre rèponse; Agnès

        Répondre
        • So
          12 octobre 2015 at 23 h 40 min (2 années ago)

          Bonjour Agnieszka,
          je vous conseille d’appeler le secrétariat de l’école où vous avez passé les tests. Ils pourront vous donner la liste des candidats admis. L’année dernière, les résultats étaient également affichés sur la porte d’entrée. Nous n’avions reçu aucune réponse par mail ..
          J’espère que vous serez admise !
          Bonne soirée

          Répondre
  2. lilou
    10 juin 2016 at 13 h 45 min (1 année ago)

    Bonjour,

    Je recherche justement l’explication de la formule suivante, pourriez-vous me la donner svp :
    DD1 = (1/3 de la 1/2 encolure) + son 1/6

    C’est sur le « son 1/6 » que je bloque, c’est le 1/6 de quoi ?

    Merci par avance

    Répondre
    • So
      10 juin 2016 at 14 h 07 min (1 année ago)

      Bonjour,
      Le 1/6 du résultat du calcul : (1/3 de la 1/2 encolure) .
      Donc en gros, tu calcules : [ 1/3 * (20cm/2) ] = chiffre A. Et ensuite, le Résultat final DD1= A + A/6.

      ou si tu es une matheuse comme moi, pour aller plus vite :
      DD1 = [ 1/3 * (20cm/2) ] * 7/6

      Concrètement si ton encolure fait par exemple 21 cm , alors cela donne
      A = [ 1/3 * (21cm/2) ] = 3,5
      et ensuite DD1 = 3,5cm + 3,5/6 = 4,0833cm
      ou
      DD1 = [ 1/3 * (20cm/2) ] * 7/6 = 4,0833cm

      Répondre

Leave a Reply