Ma semaine de formation « coupe-couture vêtements d’enfants » aux CMA #2

 

Cours municipaux d'adultes - coupe couture vetement enfants - on sunday morningsJour 2

C’est parti pour la suite de nos aventures !

Au programme de cette deuxième journée :

Nous procédons à l’élargissement de notre base de corsage construit la veille.
En effet, le corsage de base est un tracé aux mesures exactes de l’enfant, une sorte de reproduction/moulure de son buste, auquel il est nécessaire d’ajouter de l’aisance pour réaliser un vêtement portable. Sans cette aisance (valeur ajoutée à la base), l’enfant ne pourrait paS faire le moindre mouvement dans son vêtement.

Deux élargissements sont possibles pour construire un modèle de robe :

  • le « fond de base », petit élargissement conçu pour les vêtements/robes près du corps, sans manches, tels que les robes bain de soleil ou les robes chasubles,
  • l’ « élargissement robe/chemise » pour toutes les robes avec manches.

Mon modèle de robe ayant des manches, je me lance donc dans un élargissement « robe/chemise ».

Nous sortons notre matériel pour réaliser les élargissements nécessaires.

Dans la foulée, nous nous attaquons également à la « bascule du ventre » (l’enfant ayant toujours un petit bidon, il convient de redessiner la ligne de taille) et la jupe de base.

Cours municipaux d'adultes - coupe couture vetement enfants

Puis, nous apprenons à réaliser les transformations de nos constructions en fonction du volume recherché. Ainsi, pour ma robe évasée col claudine, je descends légèrement l’encolure et j’élargis le corsage au niveau de la taille (ba oui, je me dis qu’à 3 ans, on n’a pas envie d’être trop serrée dans sa robe pour aller jouer à la poupée !).

Nous dessinons également tous les détails et les lignes qui apparaitront sur notre modèle : le col, les plis, les fronces, la patte de boutonnage, les parementures, la doublure, découpes, empiècements, poches.

Cours municipaux d'adultes - coupe couture vetement enfants
Pour faire des fronces, Bénédicte nous explique qu’il convient d’ajouter au moins 30% de tissu supplémentaire. Ainsi, si l’on souhaite obtenir une jupe froncée avec un tour de taille final de 56 cm, il faut prévoir 56 x 1,30 = 72,8 cm (soit 16,8 cm de plus).

Le plus dur pour moi, c’est de dessiner le col claudine. Je ne sais pas trop quelle largeur conviendrait à un enfant …
J’ai un peu le même souci avec les poches, je n’ai aucune idée de la taille des mains d’une fillette de 3 ans !

Mais bon, l’essentiel est là : nous avons presque toutes les différentes parties de notre patron sur papier !

C’est l’occasion de remplir la nomenclature de notre modèle :

Cours municipaux d'adultes - coupe couture vetement enfants
Ayant pris un peu de retard par rapport au programme de la formation, Bénédicte nous demande (pour celles qui le peuvent) de commencer à découper les différentes pièces de notre patron dans la toile de construction, en prenant soin d’ajouter les valeurs de couturage (marges de couture) : 1 cm partout (0,5cm niveau du col) et 5 cm pour l’ourlet de la jupe.

Chouette, des devoirs maisons !

Fin de la deuxième journée.

So.

1 Comment on Ma semaine de formation « coupe-couture vêtements d’enfants » aux CMA #2

  1. Vanessa
    20 novembre 2014 at 14 h 31 min (3 années ago)

    Super ces articles! C’est vraiment très intéressant, merci de partager tout ça! 🙂

    Répondre

Leave a Reply