Le cortège du mariage

robes de cortège

Je reviens sur le blog pour une petite série d’articles concernant LE mariage de l’année. Je l’ai préparé à fond durant une année, accompagnée de mon cher et tendre mais également de mes témouines d’amour et de nos amis. Un an pour préparer une journée, ça vaut bien quelques articles sur le blog !

Ici, je partageais déjà avec vous mes projets ambitieux pour ce mariage. Broder toutes les nappes ? Facile ! Faire ma robe pour le mariage civil ? Evidemment ! Coudre le cortège et les nœuds pap’ ? Bien sûr ! Chiner toute la déco ? Les doigts dans le nez !

Bon évidemment, j’ai dû revoir certaines de mes envies… Comment le temps a-t-il pu passer aussi vite ? Parce qu’à deux mois du grand jour, il n’était plus vraiment envisageable de broder 14 nappes… ni même une ! Heureusement, j’ai des amies en or, qui n’ont pas hésité à me proposer (plusieurs fois !) leur aide et je ne les remercierai jamais assez (Solène et Delphine (mes témouines qui ont été d’une telle patience….), Sylvie qui a chiné les mini vases et cousu les noeuds pap’, Mariane qui a trouvé des vases magnifiques…).

Et finalement, le week-end du mariage est arrivé et il a été tellement parfait que tous les DIY que j’ai été obligée d’abandonner par faute de temps, ne m’ont absolument pas manqué !

Bon, cette longue introduction pour vous proposer de partager avec vous une série de plusieurs articles sur l’organisation du mariage, pour vous montrer quelques petites choses qui pourraient vous intéresser… Le cortège, le tuto du nœud papillon et la décoration que l’on a réalisé.

Pour le premier article de la série, place au cortège !

Ce qui est chouette quand le Barbu prend son temps pour vous demander en mariage, c’est que les copains ont le temps d’avoir des enfants !  Et enfants + mariage = cortège !! J’adore les cortèges de mariage ! Je trouve cela absolument adorable de voir les enfants habillés pareil. Je souhaitais donc absolument réaliser les tenues des enfants pour le cortège.

Le choix du modèle

Le cortège était uniquement composé de petites filles (les parents du petit Pepito, unique petit garçon du cortège, ont finalement préféré le laisser chez les grands-parents pour profiter de la fête #parentsindignes).

Je n’ai donc eu à réfléchir qu’à un modèle de robe ! C’était finalement « assez simple » puisque dès sa sortie, j’ai craqué pour le patron de la robe Stella d’Ikatee couture (notez les guillements, vous allez comprendre dans deux petits paragraphes…).

C’est exactement le style de robes que je recherchais pour les filles. Je voulais un modèle  de robe simple qui puisse correspondre à l’ambiance décontracté d’un mariage à la campagne. J’imaginais bien les robes en double gaze (LA matière dont tout le monde raffole sur instagram).

J’en ai parlé avec Stéphanie qui m’a gentiment proposé de m’adresser le patron (encore merci Stéphanie !).

Mais à deux mois du mariage, j’ai été prise d’un doute (le cent douzième doute qui a jalonné l’organisation de ce mariage pour être plus exacte, Solène a d’ailleurs eu envie de me tuer trouze mille fois au cours de l’année !), et si je faisais plutôt la robe Atlanta ? Elle est mignonne avec son léger décolleté dans le dos… En revanche, j’aime moins ses manches… Et puis je préfère les volants de Stella… Mais Stella est peut-être trop simple ? Bref, LE dilemme de la mariée (comme les témouines me l’ont fait remarquer, et à juste titre, je n’ai jamais été aussi indécise que pendant l’organisation de ce mariage !) !

J’ai finalement décidé de partir sur le patron de la robe Stella en modifiant le dos afin d’inclure un décolleté V et une patte de boutonnage (merci So qui a comme d’habitude géré la partie patronage).

Avec les modifications apportées, c’était vraiment LA robe que j’imaginais pour les petites filles !

Les modifications apportées ont été les suivantes :

  • décolleté V dans le dos,
  • ajout d’une patte de boutonnage avec des boutons recouverts (les filles ont réussi à me convaincre de ne pas réaliser les boutonnières, avec le tissu choisi cela aurait été trop risqué),
  • les volants ont été raccourcis pour qu’ils s’arrêtent à la ligne de taille,
  • pour faciliter le montage, la jupe ne comporte que deux panneaux,
  • les robes ont été entièrement doublées,
  • les robes ont été raccourcies de 7 centimètres.

Une fois le patron choisi, il a fallu se pencher sur le choix du tissu…

Le choix des tissus

J’imaginais, je ne sais pour quelle raison, les robes en double gaze. Je souhaitais prendre de la double gaze alors même que je n’en avais jamais vu/touché/cousu mais ça avait l’air tellement chouette comme tissu sur les post des copines sur instagram ! J’ai profité d’un déplacement professionnel à Toulouse pour aller faire un tour chez Arrow Workshop pour regarder leur double gaze… Et grosse déception ! Ce n’est pas du tout le rendu auquel je m’attendais ! Attention, je ne dis pas que leur double gaze n’est pas de bonne qualité mais simplement que j’avais imaginé tout autre chose… Le tissu ne correspondait pas à ce que j’avais imaginé pour les robes du cortège (il correspondrait selon moi à des vêtements plus « cool »).

Rebelote, gros doute existentiel « quel tissu utilisé ? Aurais-je le temps de coudre les robes ? ». Je ne vous cache pas que j’ai été faire un tour sur Jacadi, et j’étais à deux doigts de commander les robes pour les petites filles.

Heureusement, Belle-maman nous a proposé de profiter de sa grande maison pour organiser un week-end couture entre filles ! Elle a emprunté à ses copines des machines à coudre et nous a installé un grand atelier dans son salon.

Reboostée, j’ai filé avec Solène chez Bennytex pour regarder si nous pouvions trouver les tissus (première virée depuis 1.5 ans, j’étais bien contente de retrouver Ali !).

Après plusieurs tours dans l’entrepôt, j’ai fini par dégoter les tissus (gros soulagement en repartant !!).

Pour le tissu principal, Ali nous a appris qu’il s’agissait d’un mélange de soie et laine. Je vois vos têtes, oui oui nous avons pris un tissu contenant de la laine pour un mariage en plein été ! Impossible de vous décrire le tissu mais il n’est absolument pas lourd et la laine lui donne une belle tenue. Je ne pense pas que les filles aient eu trop chaud avec !

Il a par contre été difficile à coudre car les bords s’effilaient énormément (le surfilage ne tenait d’ailleurs pas, c’est dire !) et il ne marquait pas les plis… Mais malgré les difficultés rencontrées, je ne regrette absolument pas ce choix de tissu ! Le tissu était vraiment de très bonne qualité et le rendu est vraiment top (post non sponsorisé !).

Les robes ont été entièrement doublées, ce qui nous a valu un petit casse-tête et quelques frayeurs au moment du montage, mais cela me semblait indispensable pour de belles finitions (et le tissu principal était légèrement transparent). La doublure est donc un voile de coton très fin de couleur crème trouvé également chez Bennytex.

J’ai également eu la brillante idée de vouloir broder les volants des robes avec de petites fleurs jaune (les couleurs du mariage étaient le jaune et le bleu). Pour l’occasion, nous avons choisi de tester avec Solène l’espace couture de Zodio à Herblay (que l’on vous présentait ici en vidéo). L’espace est vraiment bien pensé, vous avez à disposition de grandes tables de travail, différentes machines, mais également tout le matériel de couture nécessaire (pratique si vous avez oublié vos épingles !).  Ambitieuses, on pensait couper les volants, surjetter les bords et broder en 1 heure… Evidemment, c’était nous sous-estimer ! On a bien dû y passer 3 heures, il a fallu régler la tension des machines (brodeuse et surjeteuse), tester les différents points, changer de points… Bref, cela n’a pas été aussi simple que prévu !

Après cela, on a filé chez Belle maman pour notre grand week-end de couture entre copines. On a cousu/surjeté/repassé à la chaîne ! En 3 jours, on a à peine fini les 4 robes du cortège… Pas hyper rapide la team de la mariée mais on a passé un chouette week-end !

La révélation de ce week-end aura été : les boutons recouverts ! Première fois que j’en utilisais et gros gros coup de cœur ! Delphine a eu la bonne idée de proposer d’utiliser LE tissu du mariage pour faire un rappel et c’est la petite touche de mignonnitude qu’il fallait pour ces robes !

Les coulisses du week-end

Nous avons réalisé les robes en 4 tailles différentes. J’avais les mesures de deux des petites filles, Eleonore et Eva. En reportant leur mensuration sur le tableau des tailles, j’ai cousu pour Eléonore la taille 12 ans et pour Eva la taille 5 ans et comme elles sont très grandes pour leur âge on a choisi allongé les deux robes de 5 centimètres. Pour les deux autres petites filles, dont je n’avais pas les mensurations, j’ai réalisé les robes selon leur taille dans le commerce : j’ai donc fait la taille 3 ans pour Margaux et la taille 9 ans pour Malaurie.

Après essayage des robes par Eva et Eléonore, j’ai finalement du raccourcir les robes de 12 centimètres (dont les 5 centimètres qu’on avait ajouté au cas où) pour qu’elles arrivent au-dessus des genoux. Du coup, j’ai raccourci aussi les robes de Malaurie et de Margaux.

La robe de Margaux était encore un peu grande mais cela n’a posé aucune difficulté car elle avait l’impression de porter une robe de princesse.

robe de cortège

 (crédit photo : Pierre Gobled)

Patron (offert) : robe Stella d’Ikatee modifiée
Tissus : Bennytex
Fournitures : Fil 2000

robes de cortège

 

  (crédit photo : Pierre Gobled)

Robe de cortège(crédit photo : Pierre Gobled)
robes de cortège

   (crédit photo : Pierre Gobled)

Robe de cortège (crédit photo : Pierre Gobled)

Quand je les ai vu avec leur robe, j’étais tellement contente ! Les filles étaient jolies comme tout dans leur robe de cortège et elles ont pu danser jusqu’au bout de la nuit avec !

On ne te voit plus aux soirées ? 
robe de cortège - on sunday mornings

Non mais vous avez vu ces petits boutons ? Je les adore !

robe de cortègerobe de cortège

Mélodie

12 Comments on Le cortège du mariage

  1. Marion
    17 août 2017 at 10 h 52 min (1 mois ago)

    Super travail , elles sont adorables

    Répondre
    • Mélo
      28 août 2017 at 11 h 22 min (4 semaines ago)

      Merci Marion !! Je les trouve aussi adorables (mais je ne suis pas vraiment impartiale ahah..)

      Répondre
  2. defiledidees
    17 août 2017 at 18 h 27 min (1 mois ago)

    Oh elles sont trop mimis^^ Bravo pour ce très joli défi!

    Répondre
    • Mélo
      28 août 2017 at 11 h 21 min (4 semaines ago)

      Merci beaucoup !!

      Répondre
  3. unchas
    18 août 2017 at 8 h 01 min (1 mois ago)

    Super jolies et super mignon !!! Quel travail ! Mais ça valait le coup … et les photos sont superbes !

    Répondre
    • Mélo
      28 août 2017 at 11 h 19 min (4 semaines ago)

      Merci Anne ! Oui, en rereregardant les photos, je me dis que ça valait le coup de consacrer un « gros » week-end à la confection de ses robes !

      Répondre
  4. PHiLoMèNe
    18 août 2017 at 9 h 46 min (1 mois ago)

    SupeRBES petites demoiselles d’honneur pour accompagner une SuPeRBe mariée ‼️
    J ai hâte de voir la suite de cette belle journée .
    L’EVJF a dû être génial aussi … J ai adoré la thématique choisie .

    Répondre
    • So
      25 août 2017 at 17 h 26 min (1 mois ago)

      Merci beaucoup Philomene ! C’était vraiment un joli jour

      Répondre
  5. Farah
    27 août 2017 at 11 h 18 min (4 semaines ago)

    Belles belles belles comme jour!!!!!
    Aussi bien les robes que les modèles et la mariee

    Répondre
    • Mélo
      28 août 2017 at 11 h 24 min (4 semaines ago)

      Merci beaucoup Farah !

      Répondre
  6. CamCam
    31 août 2017 at 16 h 53 min (4 semaines ago)

    Je viens de découvreur votre blog. Je dois dire bravo!!
    Bravo pour le cortège, c’est magnifique.

    Répondre

1Pingbacks & Trackbacks on Le cortège du mariage

  1. […] dans la foulée, j’ai laissé filer les jours pour me concentrer sur l’EVJF, le cortège et les surprises aux mariés. Si bien que 15 jours avant le mariage, ma robe n’était […]

Leave a Reply