Gilet Nicole, République du Chiffon #1

Gilet Nicole, République du Chiffon - on sunday morningsCet automne, je suis tombée raide dingue d’une veste matelassée en flânant sur le site de la marque Des Petits Hauts.

La veste Rosace est rapidement devenue une obsession, à tel point que je me suis même rendue en boutique pour aller l’essayer et l’examiner sous toutes les coutures : de jolies manches raglan, des poches passepoilées et un volume oversize bien maîtrisé.

Un temps, j’ai songé patronner la veste, histoire de mettre en pratique mes apprentissages du cours du soir. J’avais étudié  la construction des manches raglan en première année avec Olga et je dois avouer que je n’avais aucune envie de me replonger dans ce chapitre très technique. A côté de ça, je n’avais aucune idée des transformations à réaliser pour aboutir à un volume ample comme celui-ci.

J’ai progressivement abandonné l’idée d’un patron maison et commencé à parcourir les Burda, La Maison Victor et autre patron de mon stock. Mais rien ne correspondait vraiment.

Jusqu’au jour où Géraldine a sorti un nouveau patron : la veste Nicole ! Son volume ample et ses poches paysannes ont immédiatement fait tilt. Complètement surexcitée, j’ai foncé sur le site de République du Chiffon pour acheter ce patron PDF et l’imprimer aussi sec. Le soir même, j’ai scotché mes feuilles et décalqué mon patron !

Dans sa version originale, la veste Nicole est proposée dans une version matelassée (matelassage maison pour les plus courageuses) non doublée, avec un biais qui court tout autour de la veste en guise de finitions. En ouvrant le manuel technique, j’ai manqué de m’étouffer en lisant qu’il fallait … 8m de biais ! Rien que ça !

Déjà que je déteste poser du biais sur les bavoirs des petits loups, il était inconcevable que je me tape 8m de biais à coudre sur une veste ! J’ai donc préféré dessiner une doublure à la veste. Ce n’est pas forcément un gain de temps au vu du nombre de pièces à découper/surfiler/assembler (8 pièces supplémentaires) mais je préfère vraiment ce rendu là.

Comme à mon habitude, j’ai préféré faire une toile « portable » pour tester ce tout nouveau patron. J’ai donc utilisé les chutes d’un coupon de jersey matelassé gris acheté cet automne chez Bennytex (déjà vu ici) ainsi qu’un jersey plus foncé pour la doublure.

Gilet Nicole, République du Chiffon - on sunday mornings Gilet Nicole, République du Chiffon - on sunday mornings
J’ai coupé la veste en taille 34 après avoir mesuré à plat les pièces et constaté que l’ampleur était suffisante pour caser mes hanches taille 38.

Le patron ne présente aucune difficulté particulière. Sans la pose de la doublure, il est même très rapide à assembler ! J’ai préféré raccourcir la veste de 10cm pour la transformer en gilet et coller un peu plus à mon obsession du moment. Suite à cette modif, j’ai du remonter les poches de 3 cm et réduire la longueur des fonds de poche. De plus, j’ai zappé l’arrondi sur les côtés et le devant. Enfin, compte tenu du tissu utilisé (un peu trop mou), j’ai thermocollé les devants.

Gilet Nicole, République du Chiffon - on sunday morningsGilet Nicole, République du Chiffon - on sunday morningsGilet Nicole, République du Chiffon - on sunday morningsPatron : Veste Nicole, République du Chiffon
Tissu : jersey matelassé Bennytex, jersey Bennytex, pression KAM

Le détail que je préfère et qui me faisait le plus peur, c’est bien évidemment les deux poches paysannes. Finalement, bien plus de peur que de mal !
Rien de très compliqué si ce n’est qu’il faut prendre son temps et faire preuve de précision pour arrêter vos coutures au mm près pour un joli rendu. Ici sur ce tissu, impossible de marquer au stylo Frixion ou à la craie. J’ai donc utilisé des épingles en guise de repères et cela à plutôt bien marché pour une grande première !

Attention tout de même ! J’ai relevé une erreur dans le livret d’explication concernant les  repères permettant de placer le passepoil et le regard de poche. Contrairement aux schémas du guide, les repères placés sur la planche à patron correspondent à l’endroit où l’on doit piquer le passepoil/regard (début et fin de la ligne de couture) et non aux bords des passepoil/regard. Le mieux c’est de faire un essai sur une chute pour  vous assurez du bon placement de vos pièces !

Deuxième petite erreur moins gênante concernant le montage des fonds de poches  : sur les 3 derniers croquis, la pièce du devant est présentée comme étant sur l’endroit alors qu’il s’agit de l’envers. Il faut faire toutes ces étapes avec le devant envers face à vous.

Cette toile de gilet, je l’aime d’amour. Alors merci Géraldine pour ce joli patron pile poil dans la tendance ! J’imagine déjà d’autres versions pour le printemps !Gilet Nicole, République du Chiffon - on sunday morningsGilet Nicole, République du Chiffon - on sunday morningsGilet Nicole, République du Chiffon - on sunday mornings

Le mot de la fin : Pour une fois, j’ai posé des pressions comme indiqué sur le patron même si au final, je préfère vraiment porter mon gilet ouvert ! Au passage, un grand merci à Géraldine d’avoir indiqué le placement du premier bouton sur la planche à patron. J’aurais aimé qu’il en soit autant pour le manteau Gérard et la veste Françoise. Mais bon, on va arrêter de se plaindre pour une fois ?!

Gilet Nicole, République du Chiffon - on sunday morningsSo.

15 Comments on Gilet Nicole, République du Chiffon #1

  1. La muse au placard
    7 mars 2016 at 9 h 02 min (1 année ago)

    Bravo pour ce chouette projet très réussi ! Je n’étais pas fan du modèle cousu par RDC, je préfère largement ta version !

    Répondre
    • So
      17 mars 2016 at 11 h 30 min (1 année ago)

      Merci Pauline !
      Je trouve que c’est un peu dommage que l’avoir présentée ceinturée pour le lancement du patron car le modèle est vraiment sympa mais on a du mal à se projeter.

      Répondre
  2. Abracadacraft
    7 mars 2016 at 10 h 50 min (1 année ago)

    Ta finition est très aboutie avec la doublure. Une si jolie « toile » ne peut pas me laisser insensible alors je l’emporte avec moi dans la sélection du jour.

    Répondre
    • So
      17 mars 2016 at 11 h 18 min (1 année ago)

      Merci Charlotte! C’est tellement plus agréable de pouvoir se blottir dans un gilet lorsqu’il est doublé 😉

      Répondre
  3. Nicole
    16 mars 2016 at 20 h 52 min (1 année ago)

    Bravo!! Je n’étais pas fan non plus de la version RDC, mais tu as su parfaitement la mettre en valeur. J’adore ta version.

    Répondre
    • So
      17 mars 2016 at 11 h 34 min (1 année ago)

      Merci Nicole !
      Comme je le disais à Pauline, le patron est vraiment très sympa mais on a du mal à se projeter dans la version ceinturée présentée par Géraldine.
      C’est dommage car le modèle est vraiment très réussi, le volume pile poil dans la tendance et agréable à porter !
      A bientot,
      Solene

      Répondre
  4. sconesandstones
    2 avril 2016 at 15 h 53 min (1 année ago)

    Au vu des erreurs que tu soulignes, je ne me sens pas assez confiante pour le coudre celui-là! Mar contre je regarde tout de suite ce que sont des poches paysannes…:) tu es une pro des gilets on dirait!

    Répondre
    • So
      5 avril 2016 at 13 h 20 min (1 année ago)

      Allo !
      Je ne voulais pas t’effrayer avec mon article mais plutôt de relever les petites erreurs pour celles qui vont se lancer.
      C’est un patron très facile à réaliser tout de même 😉 Il faut juste faire attention à ces 2 erreurs et ça passe tout seul !

      Répondre
  5. Geraldine
    5 avril 2016 at 13 h 00 min (1 année ago)

    Très jolie ! J’adore ! Peux-tu me dire précisément quels boutons tu as utilisé (métal ou plastique), et comment tu les a fixés à la veste ? (pince Varyo ou Kam, ou marteau) ?
    Merci 🙂

    Répondre
    • So
      5 avril 2016 at 13 h 17 min (1 année ago)

      Allo Géraldine !
      J’ai utilisé des pressions KAM (plastiques) avec une pince KAM. Tu peux en trouver chez Luludivine (http://www.luludivine.com/)
      J’ai utilisé les pressions taille T5 !
      Bonne journée

      Répondre
      • Geraldine
        5 avril 2016 at 14 h 35 min (1 année ago)

        Merci So ! Pas trop épais ?
        J’ai tenté avec ma vario d’en poser sur un matelassé de France Duval mais elle n’ont pas tenu et j’ai des beaux trous maintenant qu’il faut que je masque…
        Merci pour ta réponse 🙂

        Répondre
  6. Ofild'Adèle
    11 août 2016 at 17 h 49 min (12 mois ago)

    Ta version de ce gilet est superbe. je me répète dans tous tes articles, mais tu fais vraiment de très jolies choses. je débute en couture mais là, il y a pas, il va falloir que je m’y mette sérieusement afin d’avoir de jolies créations comme les tiennes dans mon dressing !! 🙂

    Répondre
    • So
      5 septembre 2016 at 14 h 05 min (11 mois ago)

      Merci Adèle !
      Tu vas voir, ce qui est chouette avec la couture c’est que l’on progresse rapidement 😉

      Répondre

2Pingbacks & Trackbacks on Gilet Nicole, République du Chiffon #1

  1. […] Nicole est sorti en février, j’y ai d’abord vu une excellente base pour réaliser un ersatz d’un gilet de la marque Des Petits Hauts. Ce gilet loose m’a accompagné pendant de […]

  2. […] veste Nicole (République du chiffon) en molleton doublée en jersey (pas de doublure aux manches pour gagner du temps – ourlet simple en bas de manche et doublure surjetée avec le vêtement le long des couture d’emmanchures) […]

Leave a Reply