De l’art de faire une toile

De l'art de fare une toile - on sunday morningsQuand on a commencé la couture, je me souviens avoir dit à Solène « je ne ferai JAMAIS de toile ! ».

Coudre une toile était pour moi synonyme de perte de temps (coudre un truc que tu ne mettras jamais ? non non).

Et puis, Solène a commencé les cours de la mairie de Paris (si vous n’avez pas encore lu ses comptes-rendus, c’est par , ici et puis ) qui lui ont donné confiance en elle et surtout envie de se lancer dans le pattern-hacking. Or, pour tester ses bidouillages, elle devait obligatoirement faire des toiles.

De mon coté, je regardais tout ça d’un mauvais œil (je me disais surtout « mais quelle traîtresse ! ») et enchaînais tranquillement les ratages…

Puis, j’en ai eu marre des coutures « à peu près » (à peu prés propres, à peu près mettables…).

Parfois, une fois ma session de couture finie je n’ose pas mettre le vêtement parce que je trouve qu’il n’est pas parfait. C’est hyper rageant !

Mais grâce à Cynthia (on vous reparle très vite d’elle !), j’ai eu le déclic : quand tu as un beau tissu entre les mains, ne te foire pas !!

J’ai donc décidé de faire ma première toile… Solène a bien rigolé, quand je lui ai annoncé !

Mais bon quitte à faire une toile, autant qu’elle soit portable ! Vu notre stock de tissus, on a rapidement abandonné l’idée d’acheter de la toile à patron.

Entre les tissus achetées à prix mini sans vraiment savoir quoi en faire et les chutes de tissus, on a vraiment l’embarras du choix (même si on a parfois du mal à trouver un tissu du même poids que le vêtement définitif).  Et ça nous permet de vider un peu notre stock et surtout de porter notre toile par la suite si elle est réussie.

Alors voici les toiles de nos prochaines réalisations : la blouse Aréli de République du chiffon modifiée pour Solène et l’Indispensable de Delphine Morrissette pour moi.

Elles ne sont pas parfaites mais tout à fait mettables.

Place aux photos :

Malgré mon tissu hautement froissable (je ne portais la blouse que depuis 1 heure lors de la séance photo alors imaginez à la fin de la journée…), j’adore cette blouse !
Par rapport à ma version définitive, je ne ferai que peu de modification.

De l'art de fare une toile - on sunday mornings De l'art de fare une toile - on sunday mornings De l'art de fare une toile - on sunday mornings  Patron : L’Indispensable, Delphine et Morissette
Tissu : Crêpe de polyester, Bennytex

Solène avait besoin de tester ses modifications d’Areli et c’est plutôt réussi ! L’occasion parfaite pour utiliser une chute de broderie anglaise conservée précieusement depuis… 2 ans (comme quoi, ça a parfois du bon de ne rien jeter).

Quelques ajustements sont tout de même à prévoir au niveau de la longueur et de la largeur de la blouse … Bizarrement, son 85A  est à l’étroit !

De l'art de fare une toile - on sunday mornings De l'art de fare une toile - on sunday mornings De l'art de fare une toile - on sunday morningsPatron : Blouse Areli, République du Chiffon
Modification : ajout d’une patte de boutonnage, suppression du plastron

Tissu : Broderie anglaise, les Coupons de Saint Pierre – Baptiste de coton, Mondial Tissu

Cela faisait une éternité qu’on avait pas fait de photos ensemble …  Et je dois avouer que cela nous avait beaucoup manqué !

De l'art de fare une toile - on sunday mornings De l'art de fare une toile - on sunday mornings

La semaine prochaine, on vous montre les versions définitives !

Mélodie

 

13 Comments on De l’art de faire une toile

  1. Sylvie
    24 septembre 2015 at 10 h 31 min (2 années ago)

    Juste pour dite que maintenant on a le tour de poitrine de Solène!

    Répondre
    • So
      24 septembre 2015 at 10 h 33 min (2 années ago)

      Juste pour dire que .. j’aurais du t’écouter et faire le 38 direct ! Plutôt que de m’entêter à couper la blouse en 36 ..

      Répondre
  2. mieka
    24 septembre 2015 at 13 h 48 min (2 années ago)

    Juste pour dire que …. moi aussi je n arrive pas à coudre des toiles, je couds direct sur mon beau tissu
    A t on besoin de faire une toile totale , par exemple pour une jupe peut on faire une très mini mini jupe ? pour un top , un genre de boléro ?
    bravo à toutes les 2 j adore votre site et les commentaires

    Répondre
    • Mélo
      25 septembre 2015 at 9 h 58 min (2 années ago)

      idem, je suis comme toi ! J’ai toujours hyper hâte de couper mon beau tissu ! Quand c’est un patron que je connais, ça ne pose pas vraiment de souci mais pour les nouveaux maintenant je me force à faire une toile !
      Quand tu fais une toile, tout dépend de ce que tu souhaites valider. Si c’est juste ton tour de taille pour une jupe longue, alors oui, rien ne sert de la coudre en entier. En revanche, lorsque tu souhaites t’assurer du fit du modele avec ta morphologie, mieux vaut coudre la toile en entier (bien évidemment, tu peux sauter l’étape des poches dans la couture, surpiqures, finitions and co bon sauf si tu veux t’entrainer à les faire). Par exemple, j’ai tendance à avoir les bras serrés lorsque je coupe les patrons dans ma taille habituelle, la toile de l’Indispensable m’a permis de voir les ajustements à faire au niveau des manches pour me sentir plus à l’aise.

      Parfois, selon le modèle, tu peux également coudre la toile en entier pour avoir une idée du rendu du modèle car des fois sur le dessin technique ca a l’air chouette et puis une fois cousu et enfilé … ba c’est pas forcément pareil !

      J’espère avoir réussi à t’aider !! Tiens nous au courant si tu fais des toiles !!

      Répondre
  3. Pepsicamille
    27 septembre 2015 at 8 h 15 min (2 années ago)

    Coucou les filles !
    Je viens de découvrir votre blog !
    J’ai fait partie du groupe « copine de couture » fb et thread and needles ! Et aussi de la sortie benitex !
    Ca me fait plaisir de vous lire ^^
    Continué comme ça !
    bye

    Répondre
    • Mélo
      27 septembre 2015 at 23 h 02 min (2 années ago)

      Coucou Camille ! On se souvient très bien de toi ! J’ai vu que tu étais partie à l’étranger, on va voyager un peu grâce à tes photos ! biz

      Répondre
  4. Nath
    29 septembre 2015 at 14 h 38 min (2 années ago)

    Très très sympa tout çà ! Moi non plus je ne suis pas madame toile, mais du coup why not !

    Répondre
    • Mélo
      30 septembre 2015 at 16 h 21 min (2 années ago)

      Merci beaucoup, il suffit en effet de ne pas prendre un tissu trop trop moche pour faire ta toile !

      Répondre
  5. Basile et Leon
    30 septembre 2015 at 16 h 04 min (2 années ago)

    Cet article m’a bien fait rire… Je déteste faire des toiles ! Mais il faut bien l’avouer, je suis du coup moi aussi victime du virus : des coutures « à peu près ». Grrrrrrrrrrr. En tout cas, bravo pour votre blog à 4 mains, il est très chouette et félicitations pour toutes vos belles réalisations !
    Petite question : ou est prise la photo de vous 2 dans la rubrique Bienvenue, on dirait l’ile de Kho Phi Phi en Thailande non ??

    Répondre
    • Mélo
      30 septembre 2015 at 16 h 18 min (2 années ago)

      Merci beaucoup Marie pour tous ces compliments ! Ce virus est hyper répandu et le traitement est loooong, courage !
      Bingo, la photo a bien été prise du point de vue de Koh phi phi !

      Répondre
    • So
      30 septembre 2015 at 16 h 29 min (2 années ago)

      Bien vu, c’est le view point de Phi Phi !
      Merci pour ton petit mot, c’est très sympa 😉

      Répondre
  6. Sabine Lemarquier
    26 mars 2016 at 12 h 12 min (1 année ago)

    Je découvre votre site par l’intermédiaire de Creapassion. Et trop drôle , je suis professeur de SVT tOute jeune retraitée et ….passionnée de couture moi aussi. Je couds depuis l’âge de 14 ans ! Et je partage l’avis : pour un joli vêtement, une toile, c’est la base.
    Amicalement et bonne couture
    Sabine

    Répondre
    • So
      30 mars 2016 at 13 h 02 min (1 année ago)

      Merci Sabine de ta visite sur le blog 🙂
      A très bientot,
      Solène

      Répondre

Leave a Reply