Celle qui portait bien son nom – l’indispensable de Delphine Morissette

l'indispensable Delphine et Morissette - on sunday mornings - libertyLa semaine dernière, nous vous présentions nos toiles. Il est donc temps de vous montrer les « vrais » projets !

En juillet dernier, à l’occasion d’un goûter entre couturières, nous avons rencontré Cynthia qui nous a présenté sa boutique en ligne de tissus Griffko. C’était une très très chouette après-midi !

Alors quand Cynthia, nous a recontacté pour nous proposer de choisir chacune un tissu dans sa boutique, on a sauté sur l’occasion.

Les tissus proposés sur son site sont les un plus beaux que les autres (on a eu beaucoup de mal à faire notre choix) ! Donc, pour une fois, j’ai été très sérieuse. J’ai examiné tous les tissus, réfléchi au patron que je pourrais coudre, re-examiné tous les tissus… Et jeté mon dévolu sur ce superbe liberty !

Le lendemain de la commande, je recevais mon tissu ! Fou, Cynthia doit soudoyer quelqu’un à la poste, je n’ai jamais reçu un colis aussi vite.

A l’ouverture du colis, j’étais sous le charme du liberty. Je comprend maintenant l’engouement autour de ces tissus. Je suis prête à rejoindre la secte du dieu Liberty. Je n’ai jamais vu un coton aussi doux.

Face à un aussi beau tissu j’ai eu un peu les chocottes (expression des années 80, bonjour) ! J’ai voulu faire les choses bien, comme une grande : j’ai lavé mon tissu (à 30° et essorage à 800 tours, selon les conseils de Cynthia). Et j’ai bien fait, il a perdu quand même 6 centimètres ! Après, comme vous l’avez vu, j’ai cousu une toile (je n’en reviens toujours pas !).

J’ai même été jusqu’à faire mon propre biais ! Je ne me reconnais plus, le dieu Liberty m’a changé !

l'indispensable Delphine et Morissette - on sunday mornings - liberty

l'indispensable Delphine et Morissette - on sunday mornings - liberty

l'indispensable Delphine et Morissette - on sunday mornings - liberty

Patron : l’Indispensable de Delphine et Morissette

Tissu : Liberty pointillism Tana Lawn offert par griffko.com (merci encore Cynthia !)

Modifications :pinces de poitrine baissées de deux centimètres + réduction de la basque de deux centimètres

J’adore toujours autant les patrons de Delphine et Morissette, simple et bien détaillée (j’avais déjà cousu La Brune ici).

La toile cousue en 40 était un peu large j’ai donc cousu cette version finale en 38 et c’est beaucoup mieux !  Par contre, j’ai pris l’option bras grassouillets et coupé mes manches en taille 42 (j’ai gardé la tête de manche en taille 38 et j’ai pris pour la largeur la taille 42, c’est nickel mais j’ai eu pas mal d’embu à résorber).

J’ai pris le temps de faire des finitions soignées. C’est un de mes projets les plus aboutis, j’en suis hyper contente !

Lors de la séance photos, il y avait du vent… Parfait pour vous montrer la légèreté du tissu (et les cheveux fous, c’est cadeau !)

l'indispensable Delphine et Morissette - on sunday mornings - liberty

L’avis du Barbu : « Celle-ci te va beaucoup mieux ! (oui, je ne vous avais pas dit mais dans la toile je ressemblais à un sac selon lui… Le Barbu n’a pas peur des mots). Mais je crois que le jean ne va pas. Tu vois, la blouse est fine, classe… Alors avec le jean, ça ne va pas ». Bon, et bien merci Christina !

Mélodie

8 Comments on Celle qui portait bien son nom – l’indispensable de Delphine Morissette

  1. La muse au placard
    30 septembre 2015 at 10 h 41 min (2 années ago)

    Trop chouette cette blouse qui vole au vent !
    J’emploie à peu près la même méthode que toi en général : je considère que mes 1ères versions sont toujours des versions tests…

    Répondre
    • Mélo
      30 septembre 2015 at 16 h 20 min (2 années ago)

      Merci !! Du coup j’évite d’utiliser mon beau tissu lorsque je teste un nouveau patron ! Par contre, la prochaine étape c’est de noter toutes les modif à faire en cas d’éventuelles 3ème ou 4ème version !! Bien souvent, je ne m’en souviens plus.

      Répondre
  2. Tylda
    30 septembre 2015 at 13 h 41 min (2 années ago)

    Très jolie cette indispensable ! et effectivement ce liberty est magnifique 😉

    Répondre
    • Mélo
      30 septembre 2015 at 16 h 20 min (2 années ago)

      Merci beaucoup ! ça change des fleurs que l’on voit habituellement chez Liberty !

      Répondre
  3. sew easy
    30 septembre 2015 at 20 h 20 min (2 années ago)

    Très belle version !! et si en plus les finitions sont propres, c’est encore mieux !!!
    Moi je trouve que ça va très bien sur un Jean’s !!

    Répondre
    • Mélo
      30 septembre 2015 at 20 h 24 min (2 années ago)

      OUF, tu es d’accord avec moi !! Merci 😉

      Répondre
  4. Basile et Leon
    6 septembre 2016 at 15 h 24 min (9 mois ago)

    Super article. C est mon futur projet !! Les réflexions de ton barbu m ont bien fait rire en tout cas !! Tous les memes, le mien me dit souvent que ça ressemble à un peignoir ou à un pyjama !! J adore !!!!!

    Répondre

1Pingbacks & Trackbacks on Celle qui portait bien son nom – l’indispensable de Delphine Morissette

  1. […] Après avoir recopié les pièces du modèle Gap (coucou le voile d’hivernage), j’ai redessiné l’encolure, les emmanchures (pour plus d’aisance) et créé une patte de bouttonage dans le dos pour coller au plus près du modèle Ikatee qui m’avait fait de l’oeil. J’ai choisi de partir sur une basque plutôt que de conserver l’incrustation à la Delphine Morissette. […]

Leave a Reply